Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pensepasbête
  • : A force de garder des recettes et des idées à droite et à gauche, il y en a partout ! Je vais essayer de les réunir ici. Mais il n'y a pas que des recettes, il y a des activités avec les enfants, des idées à garder, des choses à ne pas oublier, bref, c'est un pense pas bête !
  • Contact

Recherche

Related Posts with Thumbnails

Humeur du jour

Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera.

20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 14:00
L'enfant TED ne sait  pas comment entrer en relation et communiquer avec un autre

* Il semble isolé, inattentif, ou ne pas se soucier des autres.

* Il ne vous regarde pas dans les yeux.

* Il a du mal à partager des activités sociales.

* Il comprend mal vos souhaits, vos questions, a du mal à suivre une conversation.

* Il utilise souvent le langage de manière inadéquate, peut parler tout seul, répéter en écho ce qu'il a entendu, rire sans raison.



L'enfant TED ne sait pas comprendre une convention sociale, ni interpréter la présence de l'autre

* Il a du mal à interpréter les mimiques, les expressions du visage, la gestuelle, le ton de la voix.

* Il se comporte souvent de manière inappropriée et peut donner l'impression de n'avoir aucun tact.

* Il trouve difficile d'imaginer le point de vue d'une autre personne.

* Il ne peut pas prévoir les conséquences de ses actions.

* Il ne comprend pas la stratégie, le mensonge, le double langage et sa franchise directe peut être dérangeante !



Le cerveau d'un enfant TED ne sait pas traiter correctement les informations sensorielles

* Il supporte souvent difficilement le contact physique.

* Il peut par ailleurs être très maladroit avec son corps.

* Il est vite agressé par des stimuli visuels ou sonores trop intenses ou trop nombreux : trop de bruit, trop de mouvement peuvent provoquer rapidement l'anxiété.

* Il peut avoir un rapport aux couleurs, aux textures, à la nourriture, problématique.

* Il décode mal les modifications de la voix, et les intonations, ce qui le perturbe.



Le cerveau de l'enfant TED ne sait pas s'adapter aux changements

* Il manifeste de l'anxiété parfois massive devant les changements dans la routine et les rituels, les événements inattendus, le non-respect des règles.

* Il ne sait pas gérer une transition spatiale ou temporelle.

* Il a souvent des intérêts particuliers et répétitifs qui peuvent tourner à l'obsession.



Ce qu'il faut éviter de faire avec un enfant TED

* Parler trop vite ou trop fort, élever la voix.

* Interpréter comme de l'absence d'éducation ou de la sournoiserie ses bizarreries

* Donner plusieurs informations en même temps.

* Oublier de structurer l'environnement spatio-temporel

*  Se fâcher si la consigne ou la question n'ont pas été comprises : elles ont été mal formulées !

* User de violence verbale, physique, psychique ou médicamenteuse : les manifestations d'anxiété parfois spectaculaires se préviennent et peuvent souvent être rapidement canalisées. voici ce que vous pouvez faire, l'objectif constant étant de structurer pour rassurer.


Voilà ce qui peut aider un enfant TED

* Avant toute action, présentez-vous, expliquez d'abord ce que vous allez faire et assurez-vous que la personne avec autisme a compris ; prenez le temps d' attendre sa réaction et de la comprendre avant de continuer

* Parlez simplement et calmement, avec des phrases courtes. Décomposez au besoin ce que vous avez à dire ou à faire faire en consignes plus courtes ou tâches plus limitées.

* Utilisez le plus possible des supports visuels (photos, vidéos, pictogrammes) pour accompagner la parole : la personne autiste ne fabrique pas ou peu d'images mentales. La moitié des personnes avec autisme sont non verbales mais on peut communiquer autrement que par la parole.

* Structurez son rapport au temps à l'espace pour l'apaiser, laissez-la prendre le temps d'apprivoiser son environnement. Il est indispensable de donner à la personne autiste un planning des activités prévues, de prévoir toutes les transitions d'un lieu à l'autre, d'une activité à l'autre.

* Tout accueil (école, loisirs, vacances , travail) doit être préparé, pensé et accompagné.

* Posez des questions précises et concrètes, sans ambiguïté.

* Evoquez des situations, des consignes qui ont pu être repérées : le point de repère d'une personne autiste est sa mémoire.

* Evitez l'ironie, les métaphores, le langage figuré qu'elle va comprendre de manière littérale, par exemple l'expression " donner sa langue au chat " va perturber car pourquoi donner sa langue à un chat ?

* Ayez le réflexe de repérer rapidement l'anxiété naissante : une parole rassurante, un lieu calme et à l'écart des stimuli sonores ou visuels suffit souvent à apaiser.

Source : Plaquette d'autisme France

Partager cet article

Repost 0
Publié par Juliette - dans TED
commenter cet article

commentaires

Estefania 24/11/2009 17:30


Como ya te dije antes, animo ;)... te envie ayer un correo a la direccion que me distes de un pastel que hice hace dias para que me comentes si esta bien.


Un saludo y un abrazo desde España y que dios bendiga a tu niño ^_^


Estefania 23/11/2009 12:50


Veras como poco a poco iras aprendiendo mas, eso me paso a mi con el tema de Epilepsia, pero poco a poco fui aprendiendo mas, adelante y animos :)


Juliette 23/11/2009 22:28


Lo mas importante hasta ahora era saber de qué padecia mi hijo. Ahora vamos à poder ir adelante !


zabelle 20/11/2009 20:41


pour une fois je le savais, c'était le thème d'une conférence pedagogique ce mercredi
merci pour cette synthèse
bises


Juliette 20/11/2009 22:38


C'était intéressant ? Comment les enseignants envisagent-ils d'intégrer ces enfants ?


Estefania 20/11/2009 19:13


Salut, uno de tus niños tiene Autismo?... que dios lo bendiga ;)... yo tengo a mi sobrino de 6 años con Epilepsia, y yo que tambien la tengo :(... es genial la idea de poner esta informacion para
que los demas padres y madres que tengan a sus niños con Autismo puedan saber mas sobre el tema, te mando un saludo y un abrazo desde España, te escribo todo esto en Español porque se me hace
dificil en Frances ;)


Juliette 20/11/2009 22:37


No pongo la informacion tanto para los demas, si puede ser util mejor, sino para ordenar un poco todo lo que he ido aprendiendo sobre el tema. y, en efecto, me refiero al mayor de mis hijos.


ma-ger-de 20/11/2009 15:00


srpe interessant!!! cet été, nous avons passés nos vacances dans un cat dont les "employés " étaient autistes... une fois repéré comment communiquer avec chacun d'entre eux, je les ai tou strové
adorables et hyper sensibles... bises


Juliette 20/11/2009 22:35


Oui, je me souviens avoir lu avec attention tes articles à ce sujet.


sand 20/11/2009 14:27


c'est super interessant jai toutefois une question apparememnt les "symptomes"qui peuvent eveiller une suspicion d'enfant ted son perceptible quand ils sont deja grand mais comment savoir en plus
il dois y avoir different degré dans les ted ?quel sont les signe qui doive allerter vraiment un enfant peut entrer dans les caracteristique qui sont au debut sur la communication sans etre ted
mais plus par timidité ...quel sont les signes qui doivent alerter vers quel age aussi le diagnostique est souvent possé?


Juliette 20/11/2009 22:34


Il est, d'après ce que je sais, possible de déceler l'autisme dès 18 mois avec un test qui s'appelle CHAT mais je ne me suis pas trop penchée dessus.
Parmi les premiers signes qui peuvent alerter, on trouve : ne pointe pas du doigt pour montrer les objets, ne regarde pas dans les yeux, se balance et fait de l'écholalie.
A priori, ce serait davantage pour l'autisme pur tel qu'on l'imagine habituellement. Ensuite, chacun est différent et ne présente pas toujours les mêmes symptômes.
Le diagnostique pour un syndrôme d'Asperger est plus long à poser car ce sont des enfants qui ont accès à la parole à la différence des autistes purs.